Pour recevoir les actualités du refuge ... inscrivez-vous ici

Retraite avril 2022 Ajahn Amaro

Imprimer

Retraite de méditation et d’enseignements

 Du 19 au 29 avril 2022 

Inscriptions au 18 décembre : 71 - complet

Une liste d'attente est ouverte car il y a toujours des annulations
 

   

   Ajahn Amaro

Ajahn Amaro est né en 1956 en Angleterre.

Il est diplômé de l'Université de Londres en 1977 avec un BSc en psychologie et physiologie.

Il a commencé sa formation monastique dans les monastères de la forêt du nord-est de la Thaïlande avec Ajahn Chah en 1978. Il a continué sa formation sous Ajahn Sumedho, d'abord au Monastère de Chithurst dans le West Sussex en Angleterre, puis au Centre bouddhiste Amaravati à Londres où il a vécu pendant 10 ans.

En juin 1996, Ajahn Amaro s'installe en Californie pour établir le monastère d'Abhayagiri.

Il a vécu à Abhayagiri jusqu'à l'été 2010, occupant le poste de co-abbé avec Ajahn Pasanno. A cette époque, il fut de nouveau invité au monastère bouddhiste d'Amaravati, en Angleterre, pour occuper le poste d'abbé de cette grande communauté monastique.

Ajahn Amaro est actuellement abbé du monastère bouddhiste
d'Amaravati 
au Royaume-Uni.

 Thème

"The many kind of grasping, and how to let go

 

The Buddha said “Nothing whatsoever should be grasped at, or clung to” and that, if one has heard that, “one directly knows everything” which leads to the realization of Nibbāna. So, to recognize the habits of clinging and to learn how to let go are at the very heart of Buddhist practice.


There are various types of clinging described in the Teachings — for example, clinging to sense pleasure, or to views and opinions, or to social conventions, or to ideas about yourself — this retreat will be an opportunity to explore the various habitual forms of clinging like these, how to let go of them and how to realize the peace that comes with a heart free of such grasping and clinging.
Ajahn Amaro

 

"Les nombreux types de saisie et comment lâcher prise"

 Le Bouddha a dit : "Il ne faut rien saisir, ni s'accrocher à quoi que ce soit" et que " Si on réalise cela, on a une connaissance directe de toutes choses", ce qui conduit à la réalisation du Nibbāna. Ainsi, reconnaître les habitudes de s'accrocher et apprendre à lâcher prise, sont au coeur même de la pratique bouddhique.

Il existe différents types d'attachement décrits dans les enseignements - par exemple, l'attachement aux plaisirs des sens, aux points de vue et opinions, aux conventions sociales ou aux idées sur soi-même - cette retraite sera l'occasion d'explorer les différentes formes d'habitudes d'attachement de ce type, comment s'en défaire et comment réaliser la paix qui vient d'un coeur libre de ces saisies et attachements.

Ajahn Amaro

 

         La retraite se déroulera au monastère de Ségriès à Moustiers Ste-Marie dans les Alpes-de-Haute-Provence
    segries1
  
Cette retraite est destinée aux personnes ayant déjà une expérience de la méditation.
 
    

Le nombre de places est limité à soixante-dix (70)
 

Covoiturage : Lien